Sortie club au Vivier, mouvementée.

Une fraicheur très agréable est présente ce matin pour les 9 courageux au bois du Vivier, mais il nous manque un guide, Le Corse est absent, malade…  Laurent et Eric se chargeront de la trace. Un nouveau (Cyril) se joint à nous et à 8h30 nous enfourchons nos fiers destriers pour 3 passages technico ludiques dans le Vivier, même si certains évitent les passages les plus scabreux. Des trous, des bosses, des marches, Laurent ne nous épargne rien! Bruno en perd sa gourde, on la retrouvera au 2° tour.  Mention spéciale pour le passage inédit au-dessus d’Oril, génial.!  Le cardio est prêt pour la suite, on prend une descente non défrichée pour rejoindre la Fontaine Murée, chute de Prosper qui en ressort avec une balafre mais sans sa gourde à son tour… Les cuissots (de chevreuils?) envoient les watts dans la montée, Jean-François et Laurent sont en forme , impossible de les rattraper, et on enchaine par le bois Lomet puis la bonne descente de la Sente aux Pommes. Cyril suit sans problème même s’il avoue avoir rarement vu autant  de D+ s’enchainer dans sa Lorraine.  On rejoint l’Abbaye par le single le long de la rivière puis grosse montée à la tour, seuls Stéphane V et Vincent vont poser pied. Encore du bon D+ au Becquet (chemin avec petites marches + single étroit le long des barbelés) et on rejoint le val Horrible, bien nommé avec ses silex à foison. Médéric se montre très sage sur ce faux plat, Lolo une fois de plus fait parler la poudre, suivi du webmaster et de Vincent, bien. On rejoint alors Lintot pour le bois de Beuzevillette mais chute de Médéric qui s’entaille méchamment le genou, Bruno nous sort du chatterton et un bout de chiffon (propre) pour qu’il puisse rentrer, ça tient!  En haut du bois,  Stéphane V a le pneu arrière  à plat, un coup de compresseur et ça repart, merci Eric.

Pour finir, bonne petite descente avec marches en bois avant de remonter le chemin du Corse , au ras de l’ornière et agrémentée de quelques silex, pas simple. C’est ce moment que Bruno a choisi pour crever à son tour, son pneu déjà déchiré n’a pas supporté tous ces efforts. Dernier km et dernière péripétie, Laurent a failli percuter une voiture qui déboulait d’une petite route de Lanquetot, un soleil « bien » réceptionné lui évitera le pire! Enfin retour aux voitures, et rendez-vous sur le stade des Pompiers pour ceux qui restent au barbecue du club.

Bref, une excellente sortie pas monotone du tout, vive l’été et les chemins secs!

A propos webmaster

le club VTT de Bolbec existe depuis 1994. Il compte en 2012 plus de 50 membres. Pour plus d'information, vous pouvez contatcter notre président Yves Lefrançois ici: yl76vtt&orange.fr (remplacer & par @)
Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.