Rand Areleaune, Bien!

Peu de monde du club ce matin, Le Corse en VAE est parti sur le 52 km (à 8h), Eric, JC et le webmaster sur le 40 et Yoann sur le 52. Stéphane Vannier a fait l’original avec le 20 + le 12 km 😮

Le temps était beau – mais frais- et les chemins beaucoup moins gras qu’on le craignait, bien! Pas mal de portions inédites très sympas et un gros pétard de 500m, gras, à monter à la force des mollets; beaucoup ont du céder mais on l’a presque tous monte en entier.  Il fallait bien ouvrir l’œil au début pour ne pas rater les flèches, c’était mieux après mais gare aux étourdis! Le ravito s’est fait attendre avec 23 km à la bifurcation du 52, Eric est motivé pour s’y aventurer mais on a 45 min de voiture pour rentrer, et JC n’est pas motivé… Donc 40! Ca repart avec un deuxième pétard immontable (en musculaire) , heureusement la suite n’offrira que peu de montées avec des passages très sympas à descendre. 1 crevaison pour Eric, vite réparée, et on rejoint l’arrivée avec une bonne bière, il est 11h20.

510 m de D+ pour 40.2 km, un beau parcours apprécié. Une idée à retenir: il y avait des QR codes pour télécharger les traces GPX à l’inscription.

Une photo souvenir et voilà Philippe qui rentre, frais comme un gardon!

PS: la coupe n’est pas pour nous 😀

le 52 km

Ah! Pour ne pas risquer un gros accident, vérifiez de temps en temps vos disques, ça peut servir.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Weekend VTT 2024 Cahagnes, dimanche

Départ vers 8h40 pour 42 km, nous sommes 10 au départ: Sylvain, Christophe et Vincent font l’impasse.  Nous faisons le parcours prévu samedi après-midi, annulé pour cause  d’intempéries.

Les chemins vont se révéler dans la même veine que la veille avec beaucoup d’eau, de boue, d’herbes hautes mais quelques passages plus pentus et un rythme plus enlevé. Stef webmaster a fait le choix du VAE, moins fatigant mais avec beaucoup plus de dérapages et même une chute.

Une petite chute aussi pour Jeff dans les orties comme votre serviteur, 2 rivières à franchir, un cimetière à traverser (à pieds SVP) et un chien fou qui nous a accompagné sur quelques centaines de mètres. La pluie a fait son apparition pendant 45 minutes vers 10h, heureusement moins forte que la veille.

Stéphane Vig et Eric ont fait la course en tête, même pas fatigués de la rando de samedi, étonnant.  Une famille de paons a failli nous servir de diner mais on n’a pas été assez rapides…

Là encore, peu d’incidents mécaniques à noter: juste un pneu à regonfler pour Stéphane Vannier et un frein à disque bruyant à recentrer pour Laurent.

Finalement, le retour se fait sous un soleil qui se réveille enfin, nous redonnant le sourire après 42 km et 550 m de D+, il est 12h20, parfait. Derniers verres de l’amitié, douches et repas et le retour se fera sur une route libre de bouchons, ouf! A l’année prochaine, et encore merci à Yves, aux membres du bureau et à toutes les dames qui ont assuré l’intendance en plus de leurs randonnées pédestres!!!!

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

weekend VTT 2024 à Cahagnes, samedi

L’arrivée au gite de la ferme du Lotérot Vendredi soir a déjà été une petite aventure avec la pluie qui a causé plusieurs accidents, dont un gros carambolage sur le périphérique  de Caen avec même des voitures en feu! 30 minutes de bouchons avec aussi le Pont de Normandie, on a connu mieux.

Le gîte est vaste et propre, de grands espaces, des petites chambres de 2 ou 3 lits réparties en plusieurs bâtiments, bien! Soirée très sympa comme d’habitude avec les traditionnels spaghetti bolognaise ou carbonara, de la bière à volonté, et dodo.

Debout samedi matin vers 7h30 pour la première rando, pluie annoncée pour midi et on a 52 km faire, ça va être tendu! Les premiers chemins sont entretenus, humides avec quelques flaques d’eau que le webmaster se fait un plaisir de tester, puis la boue et les herbes (très) hautes vont s’imposer, nécessitant quelques arrêts nettoyage des roulettes de dérailleur.  Peu d’incidents à noter si ce n’est un Vincent qui va trainer des pieds , il n’a pas roulé depuis des mois, et une ronce traitresse qui a amoché Jean-François au visage.

Stéphane Vigreux nous épate en musculaire tandis que Stéphane Vannier – en VAE- n’est plus à la traine, pourtant le rythme est assez lent sur ces chemins peu roulants. Après le ravito, Joachim – fils de Jeanne- se joint à nous et roulera une vingtaine de km, pas sur la portion la plus facile car ça montait un peu plus, chemins caillouteux (schistes) ou truffés d’ornières cachées sous les herbes hautes.

Vers midi, pause en attendant le 2° ravito mais Yves n’est pas là, un petit groupe file à l’anglaise tandis que les plus en forme prennent un chemin de 2 km à fond les ballons, j’ai eu du mal à les suivre! Pas de bol, la pluie arrive en force et toujours pas de  camion, Jeanne, Vincent et Jojo vont attendre à l’abri , les autres repartent pour 10 km sous des trombes d’eau, l’horreur! Ce n’est que vers 13h30 qu’on arrivera enfin, se jetant sur les bières ou sous la douche, trempés, transis de froid et de fatigue après un sprint à 65 km/h (en descente) sur la route détrempée.

Sortie de table vers 15h30, pluie en continu, pas de rando l’après-midi du coup mais visite du souterroscope pour ceux qui le souhaitent, sieste et nettoyage pour les autres.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

rando club Gruchet

Pas mal de monde au départ de cette rando, la dernière avant le weekend. Même Jeanne était là.

Un parcours bien vallonné avec 600m de D+ sur 33 km, une belle flaque de boue malgré un temps sec cette semaine et 2 crevaisons, il va falloir refaire le niveau de préventif rapidos!!!

photos de Médéric et vidéos de Patrick.

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

La Cormeillaise 2024, l’enfer existe!

Le titre est un peu exagéré mais il faut avouer que sur la fin on réclamait du goudron… qui n’est jamais arrivé 😮

Voici la vidéo, histoire de voir à quoi vous avez échappé!

Eric, Bruno, Stef-webmaster et Patrick au départ vers 8h10, avec la surprise de retrouver Christophe, Sébastien et Adélaïde  en VAE. Vues les fortes pluies de la nuit et la petite forme d’Eric, on s’inscrit sur le 36, les VAE sur le 50.

Le terrain va vite s’avérer ardu avec de très nombreuses côtes plus ou moins pentues, un terrain exigeant alternant pierres, boue liquide, boue extrêmement adhérente et des branches qui nous lacèrent les membres régulièrement. A plusieurs reprises il a fallu pousser le vélo tant le terrain collait. Une crevaison à 5 km du départ pour Patrick, la joie de changer un pneu couvert de glaise, et on part à la chasse d’ Eric qui est parti devant. On le rattrapera peu de temps avant le (très) attendu ravito, au pied d’une petite bosse bien sentie! Bruno et moi filons devant, laissant les 2 autres se soutenir moralement.

La 2° partie s’avère pire que la première avec des interminables chemins impraticables, obligé de mettre les pieds dans l’eau ou dans la boue (j’ai failli y laisser une godasse), et quand ça roulait correctement, le pneu avant ne tenait pas le terrain, fallait être bien vigilant. Une bonne petite pluie orageuse a permis à nos visages de retrouver une couleur à peu près normale, mais on n’a pas compris pourquoi au 36 ° km on a encore eu droit à 2.5 km de bourbier alors qu’on n’avait qu’une hâte, celle de jeter les vélos et s’avaler une bière.

Bref, 38 km épuisants dans un cadre qui doit être très beau par temps très sec, avec 750 m de D+, des plaquettes de frein à l’agonie pour Bruno et des yeux en larmes pour moi avec la sueur qui dégringolait du casque sous la pluie. Eric et Patrick arriveront 10 minutes après nous alors que Seb, adélaïde et Christophe ont fini juste avant nous, en ayant shunté une partie du 50, c’est dire.  Si la bière a été appréciée, on regrette la présence d’un seul jet d’eau pour tout le monde… 2 h de nettoyage ont été nécessaire après tout ça, même pas le temps de se faire une sieste pourtant bien méritée!

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Rando club Fécamp, C’est l’été?

C’est sous un magnifique soleil et des températures déjà élevées (18°C) que l’on se retrouve à Ganzeville pour un parcours annoncé costaud. Patrick, Eric, JC, Fabien, Bruno, Médéric et le webmaster en maître de cérémonie.

Montée assez raide dans le bois de Ganzeville (avec une descente bien pentue) en guise d’échauffement, Eric râle déjà, et on rejoint Toussaint par le GR bien raide. Patrick trouve un ancien collègue de boulot pour lui filer de l’eau, coup de bol car rien au cimetière, puis grosse descente pleine balle sur les ballastières, Eric ne semble pas craindre une nouvelle chute…  On regrimpe avec le chemin du Torp sur Seinneville, chemin bien défoncé au milieu, puis c’est valleuse d’Elétot: la montée est longue mais ça se fait bien. Joli sous-bois aux fougères d’un vert éclatant. GR le long de la falaise avant de plonger sur St Pierre et  chute du webmaster, glissade de la roue avant sur une petite ornière.

En bas, on hésite: montera, montera pas en ville? A la demande (presque) générale, on monte. Descente rapide par un petit single sympa avant un long chemin plat envahi de végétation très humide- le vélo est tout propre mais les pieds trempés- et on remonte sur Ecretteville. On continue pour la montée infernale de Drumare que Bruno et Médéric vont passer en entier, bravo! tandis que JC se retrouve sur le dos tout en haut du chemin, le c..l dans les orties!!!

Longue portion tranquille avant de redescendre la valleuse d’Eletot, bien pentue et en dévers qui va valoir à JC (encore!) une belle figue toute en dérapage de la roue arrière. Du coup, Bruno parti à fond de train finira lui aussi au sol, dans les ronces. 😀 On rejoint les éoliennes avant le passage par les blockhaus, ça remue un peu mais ça passe bien, et petite descente au port voir les 3 mats… dont on ne verra pas grand chose au final 🙁

Dernière bravoure avec la looogue montée au lycée de Fécamp, Fabien tire la langue, on a, je pense, tous les cuisses un peu lourdes, puis enfin la dernière descente herbue sur Ganzeville. Pas de bol pour Eric qui bute sur un gros bloc de béton caché par la végétation à 200 m de l’arrivée, avec sa clavicule il l’a bien senti, et enfin les voitures; il est midi tout juste, parfait!

40 km pour 700 m de D+ (regardez la courbe de dénivelé), on l’aura mérité notre apéro, je vous le dis!

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Rando club Yvetot, boue à gogo!

Petite bruine en guise de bienvenue pour les 7 présents ce matin: Jean-Claude, Jean-Nicolas, Jean-Louis, Tonio, Patrick et 2 éclopés: Eric Clavicule en vrac et Stéphane webmaster, côtes en vrac… Le temps d’enfiler les k-way, de se mettre d’accord sur la trace à suivre et c’est parti. Traversée d’Yvetot histoire de se mettre en jambes  et après quelques km de goudron – on enlève les k-way- voilà le premier chemin(fond de St Clair) qui conduit à la station d’épuration. Ben pas de surprise: des flaques d’eau bien boueuses tout le long du chemin, ça commence bien. Au bout, on monte à gauche- « version tranquille » d’après JC- et en effet, c’est portage pour tout le monde 🙁

Ca tournicote pas mal, parfois obligé de mettre pied à terre mais bon, ça passe, on apprécie ce single en forêt un peu technique avec quelques bosses et dévers. La suite alternera plaines et bois avec une belle cascade pour Tonio qui file sans son vélo, et Patrick qui s’étale en voulant monter sur le talus central. Encore de grosses flaques, des arbres en travers (mais qui s’occupe des chemins par ici?) de la végétation luxuriante qui vous caresse le visage et les guibolles (oui, la Nature aime les vététistes) et on arrive près de St Wandrille.

Un peu de route et de plaine avec un passage au milieu des orties- ceux qui étaient en short l’ont bien senti- et on repart vers le Nord par la looongue montée de la Folletière puis GR du Val au Cesne, finalement pas si gras que ça, à part quelques passages comme sur les photos. Nous voilà crottés comme rarement de retour aux voitures, 11h35, le sourire aux lèvres après ce bel effort dominical. Et même un petit rayon de soleil pour finir!

36 km pour 535 m de D+, il n’en fallait pas plus je pense pour nombre d’entre nous.  A dimanche prochain, sur des vélos tout propres!

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

St Philbert, pas mal!

La vidéo de ce matin, un parcours varié, assez fatigant avec de bonnes côtes et un terrain souvent collant.

Bruno , le webmaster, Stéphane Vig, JC, Eric -VTT réparé mais jambes en petite forme- et Sylvain qui arrive pile à l’heure, un bon petit groupe pour affronter la fraicheur et les montées ardues à venir. 2km en ville et ça commence mal pour Bruno dont la transmission fait des bruits inquiétants: cassette usée, plateau avant décédé et chaine neuve… pas bon! Obligé  de tout faire sur le petit plateau, avec un cardio qui restera bloqué sous les 100 pulsations, hum heum!

Première montée, 1 km dans les feuilles mortes et à part JC en VAE et Sylvain, tout le monde pied à terre, même Stéphane en VAE 🙁  La suite alternera descentes pentues mais faciles, larges chemins roulants, longues montées fatigantes et slalom entre les flaques d’eau sur un terrain souvent collant. Eric est à la peine dans les côtes mais s’accroche. Ravito bienvenu au 20° km, du sucre et du pâté! On hésite un peu pour la suite, finalement ce sera 42km et ça repart avec une grosse montée, youhou! 5 km de plaines et bois sympas, 2 champs de cailloux et une longue descente rapide  se termine sur un passage à gué que personne ne traversera.  Ah, réclamation de JC qui proteste, mais il n’en n’a aucune preuve à part quelques gouttes sur les chaussettes… Faut-il le croire?  Quelque km de route, on pense en avoir fini… Que nenni! Encore une forte montée en single, Eric veut nous laisser partir mais la solidarité n’est pas qu’un mot et on finira  tous ensemble.

On termine ce 42 km vers 11h40, 666 m de D+, la petite bière qui va bien et même un peu de soleil, parfait.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Rando des abbayes- le Trait –

Pas de photo à vous montrer de la rando des abbayes, je pense que j’étais le seul représentant du BVA, bon j’avoue je suis parti vers 8h55 donc quand je suis arrivé à 45, pas vu de maillots rouges.
J’ai opté pour le 42 d’abord un peu de plat dans les chemins du bas puis une fois traversé la piste cyclable, montée dans le bois en direction de St Wandrille, puis Caudebec, puis ste Gertrude, 1er ravito et rebelote, on est prévenu soit ça monte, soit ça descend . Une belle édition avec un peu de sport cérébral sur 3 ou 4 intersections, un bon balisage malgré tout et de bonnes jambes… environ 800m de D+ bouclé en 3h .
Je ne me suis jamais fait doubler mais c’était pas la foule des grands jours non plus.
Le petit casse-croûte pâté en arrivant.

Sylvain

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

rando organisée CCPB Tancarville

Eric, Médéric et Stéphane webmaster (en VAE) arrivés parmi les premiers pour le 27 ou 48 km, puis JC, Manon et Fabrice (le retour!) nous rejoignent. Temps gris et température clémente, manches longues quand même de rigueur. Peu de monde, sans doute les autres sont-ils partis au Trait.   Faux départ pour Eric: son vélo refuse de passer les vitesses, lui qui devait rentrer tôt, au moins ce sera le cas 😒 .  On en profitera pour mettre un coup de pompe à Médéric dans le… pneu.

On commence par monter le GR à gauche, ça pique un peu, puis Drumare et long passage boisé de Babylone. Ca remue pas mal mais pas de boue , sympa même si le chemin a été pas mal remodelé par les engins de débardage. Manon nous fait une petite cascade suite à une fugace faute d’attention, pas de bobo. Plaine de Franqueville et descente amusante dans le petit bois de la Chapelle Ste Honorine (voir vidéo) et on rejoint les Forges pour le premier ravito, 16 km.

JC, Fabrice et Manon prennent le 27 km par le bas Ruel bien humide puis  le bois de Tancarville, Médéric et moi prenons le 48. Grosse descente plein pot dans le bois de l’Abbaye puis long chemin du Val Horrible, pas le préféré de Médéric… moi, en TS, j’apprécie! Retour par le chemin de Lintot/Beuzevillette, c’est assez propre et très amusant en descente, très joli avec les tapis violets de jacinthes, puis longue montée de la Fontaine Murée. En haut, route pour rejoindre la Sente aux pommes qu’on dévale à fond de train et on retrouve le bois de l’abbaye avec la montée de « la chouette », toujours aussi raide.

Moment de bravoure avec la remontée par le single défoncé pour rejoindre les Forges, première fois qu’il faut poser pied à terre,  et enfin le ravito, on apprécie la présence de salé. Le Bas Ruel est bien humide, et j’ai failli me casser la g. à la barrière au milieu de la descente; en bas c’est bien crado. Dernière côte pour revenir à St Antoine, Médéric commence à peiner mais ne lâche rien, puis on s’enfile tout le bois de Tancarville à bonne allure en slalomant entre les zones de boue au milieu des senteurs d’ail des ours,  et enfin l’arrivée avec 46.5 km pour 800 m de D+ à midi pile, parfait, et on n’est même pas sales.

Merci le CCPB pour cette rando très sympa et le fléchage sans défaut!

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire