Conteville: beau et costaud!

La jouissance est -elle dans  la souffrance? Vous avez 2 heures…

Car oui, on peut l’avouer, le parcours du jour était bien fatigant mais malgré tout bien plaisant. Au vu et au su des conditions météo annoncées dimanche, la sortie a été décalée au samedi et visiblement l’idée a été approuvée puisque nous étions 12 au départ malgré la petite bruine au réveil. Anita et Manon, infatigables, sont présentes et c’est Eric qui nous emmène. Petite photo au départ et hop, nous voilà partis par monts et par veaux – par vaux pardon avec forcément une bonne montée goudronnée… était-elle indispensable? car la température clémente ne nécessite pas vraiment de se mettre dans le rouge.

Les chemins sont collants pour la plupart, avec des montées bien senties , propices à de belles cascades mais épuisant pour les jambes, le cardio et même le cerveau de certain Patrick qui ripe de la roue droite 🤭 et menacent de mettre à terre plusieurs d’entre nous. Même les chemins plats sont fatigants, heureusement que les paysages bucoliques et moultes péripéties nous donnent le sourire. Les premières primevères sortent de terre – tout comme les silex semblent jaillir de la boue- et les mimosas sont en fleurs, superbe.

Une chute spectaculaire pour JC qui disparait en contrebas d’un chemin montant, sur le dos et le vélo encore clipsé, retenu seulement par des ronces (pas de bobo) donne le ton! Plus loin c’est Sylvain qui crève,  une chute pour Patrick, une autre pour « le Corse » avec les jambes bien égratignées.  Beaucoup de côtes et quelques descentes un peu délicates à négocier, et un passage à gué assez profond que tout le monde a passé, même les élec.  Vers Fatouville Grestain, long passage en sous-bois encombré d’arbres à tire larigot, façon Tancarville puis on finit avec la longue et épuisante côte de la Pommeraye avec son magnifique manoir en bas.  Yoann en pleine forme caracole en tête, Médéric est plus à la peine alors que Bruno a retrouvé ses jambes.  Derniers km plats avec pas mal de flaques d’eau coté ball-trap et dernier petit bout de route, il est midi, parfait!

Merci Eric pour la trace, Médéric et le webmaster pour les photos, et on l’espère à bientôt. Reste maintenant à décrotter les bestiaux 😒

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Abbaye de Gruchet

33km et 508mD+ pour la team BVA au départ de l’abbaye de Gruchet. Eric M, Philippe le Corse, Bruno, Fabien et son nouveau SR carbone Stevens, Sylvain, Méderic, Tonio & Manon assidus, Arnaud le retour en VAE et moi, ça fait 10 et c’est pas mal pour une sortie hivernale !

Sylvain et Mederic arrivés sur leur VTT sont déjà chauds et s’élancent en tête sur une boucle dans l’abbaye vers le hibou, avant un plongeon freins et fesses serrés en direction du ruisseau. Cerveaux débranchés, ça passe pour tout le monde. Puis, en direction du val horrible Fabien godille dans une étroite montée des marches, et perd l’équilibre. Les poursuivants jouent des coudes et passent l’obstacle fièrement. Encore quelques sorties avec nous et tu y arriveras Fabien !

La remontée du val horrible se négocie silex après silex, ornière après ornière, mètre après mètre et finit par étirer la colonne. Tonio caracole en tête. Enfin, on se regroupe et on peut souffler un peu sur le plateau Cauchois, avant de plonger vers le Puits Maillé. Fais gaffe Bruno ! Faut ouvrir l’œil et le bon dans cette descente-là : y des barrières en travers à l’arrivée ! Dans la remontée vers la Frenaye il faut éviter les flaques de boues, dompter les champs de silex, négocier les canyons. Puis on enchaine sur des chemins en lisière de bois, boueux, glissants, collants, ça dérape et ça mets les pieds dedans « splash ». C’est plat, mais c’est bien technique ce type de terrain.

On enchaîne avec le single en dévers sur les hauteurs du bois du parc. Un classique bien sympa, mais dommage qu’il reste encore des arbustes en travers. Un petit tour dans la vallée du Telhuet à Gravenchon avant la remontée dans le single ouest du bois du Parc ou chacun s’applique à négocier dans la trace sinueuse, les racines, les bosses, et les passages étroits . Manon maitrise de mieux en mieux. Bientôt on ne pourra plus la suivre notre cadette !!! On finit par la descente du Val Marie qui ne pardonne aucune faiblesse de pilotage, et nous voila de retour à Lillebonne pour un retour par le veloroute à l’Abbaye.

Belle sortie menée par Médéric qui nous a cuisiné un parcours varié, à 99% sur les pédales  !

Patrick

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Rando club en forêt de Brotonne, froid/gras!

-2°C au départ pour les 9 courageux et la courageuse (Anita) présents, ça pique malgré le grand soleil. Bruno signe son retour sur le vélo depuis 1 mois, avec appréhension…

On espérait voir Gégé mais non, dommage. C’est Médéric qui nous emmène, avec pas mal de plat parfois bien gras pour commencer, passage à la chapelle St-Maur et on continue entre plusieurs groupes de chasseurs, pas de problème. Une  crevaison pour Sylvain, on a eu peur de casser plusieurs dérailleurs avec toutes ces branches au sol mais ça l’a fait.

Si Bruno a été très sage, il a fallu lui trouver un remplaçant pour les cascades et c’est Sylvain qui nous a fait une belle gamelle (voir vidéo) sur une montée technique, et une autre  pour Anita à la dernière montée, trop de puissance à la roue arrière!!!!

Le webmaster en VAE -pour une fois- a sorti la caméra même si le terrain n’a rien d’exceptionnel, mais la fin de la rando était vraiment sympa avec de bonnes descentes et coups de c…  A noter une montée infernale trop glissante pour grimper même en VAE où nous avons perdu JC et Patrick, et un Bruno qui a fini sur les rotules.

36 km environ pour 500 m de D+,  les vélos auront droit à un gros nettoyage et nous à une bonne sieste!!!

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

rando club hivernale, Bolbec

Au vu des chemins enneigés, la rando prévue à Conteville a été remplacée par Bolbec.  5 courageux se sont présentés ce matin, gaffe aux glissades!

Photos  de Médéric.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Rando Galette Raffetot, on fait le plein

Est-ce l’attrait de la galette des rois ou du vin chaud offerts par Yves? Nul ne saura vraiment mais 17 courageux malgré les températures nettement négatives, c’est assez inespéré.  Il est vrai que la promesse de rouler avec peu de boue est alléchante aussi…

C’est Frédo qui propose le parcours, comme si personne ne faisait confiance à Patrick après la sortie épuisante de la semaine dernière. Plaine gelée pour commencer, les doigts souffrent mais heureusement le terrain ne glisse pas. On continue par le bois du Beau Soleil, très chouette même s’il se révèle un peu technique et que les appuis sont parfois fuyants, on a la banane une fois en haut.  Route et plaine encore, les mains se réchauffent mais pas les pieds, brr, les 2 Stéphane suivent à leur rythme tandis que le 3° essaie de prendre quelques photos, dur quand on est derrière 😀

Quand Frédo nous annonce son intention de passer par le Val d’Arques, c’est la Bronca et hop! on s’en va vers St Jean de la Neuville, merciiiii! Le petit chemin de l’Ente St Jean est enfin praticable, étroit mais sympa, s’ensuit un long passage amusant du coté du Lycée et on remonte (dur dur!) vers le Mont à râles pour rejoindre Gruchet. Tonio, qui n’avait pas roulé depuis un moment, rentre au plus court; pour les autres, ça monte -et pas qu’un peu- du côté de Tous-vents, il faut de la volonté pour ne pas poser pied à terre,  chacun prend son temps et ça passe.  Un peu de route pour rejoindre le Bois du Vivier, une partie du groupe va au plus court tandis que les autres s’amusent et enfin on rejoint les voitures.

30 km pour 450 m de D+, pas si mal ma foi pour moins de 3h de rando.

Le vin chaud sera grandement apprécié, ainsi que la galette, on se réchauffe avec plaisir, et surprise Jean-Claude est présent! On apprécie toujours ces moments de convivialité, merci encore Yves et Isabelle, et à bientôt évidemment!

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

rando club Auberville

La 1ère sortie de l’année est toujours fédératrice, le taux de présence y est souvent assez haut et cette année encore malgré la galette proposée que le week-end prochain nous étions 15 à être au départ de la première randonnée de 2024, il faut bien admettre que l’on a tous festoyé durant cette dernière quinzaine et c’est une manière d’apaiser sa conscience que de reprendre le sport sans tarder.
Patrick se tarde dans des explications de parcours mais la confiance est telle que tout le monde n’attend que de faire parler les mollets et paraît il que les chemins sont roulants et secs 😊.
Quelques gouttes et une légère brise pour démarrer mais pas de quoi nous rebuter, le 1er chemin défoncé par les fortes pluies est technique et dangereux, ça passe pour tout le monde avec quelques figures de styles et d’équilibristes mais ce n’est là qu’un début car par la suite c’est la boue qui va nous imposer un pilotage parfois hasardeux et c’est plutôt fun d’admirer comment chacun peut rattraper sa monture et s’imposer pour qu’elle veuille bien garder la direction souhaitée .
Grandcamp, le chemin aux daims puis le fond des veaux St Nicolas de La Haye, le calvaire (la croix… pas le notre 😉) et St Aubin de Cretot, la cabane aux chasseurs ou une partie descendante glissante à souhait puis une portion crayeuse lavée par les eaux d’une blancheur à rendre jaloux notre plus beau « smile  » 😁…
À Ste Gertrude, nous avons bénéficié d’une belle boucle sur le G.R version revisitée par Patrick, un vrai succès populaire comme les chutes d’Eric toutes plus drôles les unes que les autres 🤣, dommage avec les gants d’hiver, on est moins rapide pour dégainer l’appareil photo…
Pourtant y’avait de quoi tomber dans la descente abrupte mais monsieur aime amuser la galerie et tomber pratiquement à l’arrêt quand le public est nombreux, un trou l’avait déjà piégé un peu plus tôt et il souhaitait certainement remontrer la scène aux absents 😜.
Dure remontée vers St Arnoult où le groupe s’étire, certains serrent les dents, ça commence a épuiser les organismes d’autant que même une fois sur le plat, nos pneus semblent rester collés dans cette mélasse et il faut appuyer fort sur les manivelles pour ne pas se planter et rester sur place. Une dernière descente dans le bois avant de prendre la décision de finir par la route, nous avons mis plus de temps que prévu et l’horaire nous y contraint, « si l’on passe les vallons à fond, on ne sentira même pas les faux plats » nous certifie Patrick, faut il avoir encore un peu de cuisses pour se le permettre.
Retour au parking, tout le monde en a eu pour son argent.
Merci à Patrick et bravo à tous, elle était corsée celle-ci…

Sylvain

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Rando club Notre Dame de Gravenchon, du monde!

Eh oui, le soleil fait sortir le vététiste de son hibernation on dirait puisque nous étions 14 ce matin, exceptionnel! Bizarrement, pas de VAE sauf Stéphane Vig et JC,  le froid (et la boue) ne sont sans doute pas propice aux batteries… -1°C au départ, tout le monde est bien couvert.

C’est Sylvain -pile à l’heure- qui nous emmène avec un petit tour près du parking pour s’échauffer et on monte au bois du Parc. C’est gras mais roulant, dommage qu’il y ait toujours des arbres en travers, et une chute pour le webmaster, roue avant à 90 °, ça passe pas… Descente slalomante dans le bois puis on repart vers NDG et le bois de Canteleu, Prosper commence à tirer la langue alors que Manon se montre infatigable. Pas trop de boue dans les bois mais les plaines sont parfois épuisantes comme après le bois de Caumont – personne n’a voulu aller sur Villequiers? Bizarre… – où il a fallu passer à pieds tant on s’enfonçait.  Une chute pour Patrick dans la boue – pourtant on ne l’a pas entendu la commenter celle-là…Puis Frédo, Stéphane V et Vincent décident de couper pour rentrer plus facilement, le reste du groupe continue sur Touffreville la Cable et retour dans le bois du Parc par la montée des barbelés, que Jean-Nic, Yoann et J François ont monté en entier. On poursuit en haut par le long chemin en dévers, sympa mais parfois pas évident, et bonne descente slalom jusqu’à la station de pompage, quelques glissades avec les virages boueux en dévers mais toujours aussi kiffante! Dernier passage dans le bois et fini avec 30 km juste avant midi, parfait. A noter aucun problème mécanique si ce n’est quelques branches dans les roues et de la boue et des feuille à n’en plus pouvoir sur les cadres, chaines, dérailleurs, plateaux… Au secours!

Vivement la prochaine sortie avec le même soleil! Merci à Patrick pour les photos et vidéo, ma caméra n’a pas voulu s’allumer, grrrr, elle était pourtant chargée 😮

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

La Mont’Hi-boue

Départ groupé pour les 22 sportives et sportifs de tous âges, à la découverte de cette randonnée organisée par nos collègues de Montivilliers les « Hi-BOUE », au profit de l’association « Challenge Mehdi », qui aide les enfants atteints d’un cancer. Généreuse initiative les gars ! L’équipe des « Hi-BOUE » encadre la sortie avec des VHF. Ça aussi c’est une bonne idée ! 😊

De notre côté, Bruno, Manon Eric M. et moi, représentons le BVA. On démarre tranquillement avec une température extra douce et sous un ciel agrémenté de petits nuages.🌥🌥🌥🌥 Nuages légers. Nuages discrets. C’est génial et quasi inespéré. Pourvu que ça dure 😊 (on a vu ta vidéo Delphine😱 !). Rapidement le goudron cède la place aux chemins agricoles et la boue s’invite. On enchaine dans des bois sur des sentiers tantôt roulants, tantôt racineux, tantôt en devers. Sympa mais ça glisse pas mal, et nombres d’arbres et branchages au sol nous contraignent à du portage ici ou là. Malheureusement, Eric nous abandonne suite à une défaillance de son écrou de roue arrière. Manon, coachée par Bruno, maitrise de mieux en mieux son VTT ; Le « Girls Power » est en marche ! Bruno fait son numéro de Bruno dans les descentes et Patrick qui veut le suivre termine dans les fougères ☹. Chef j’ai glissé ! Un des randonneurs perd son GPS et c’est parti pour une recherche improbable qui s’éternise et nous conduit à rentrer directement.

Petite sortie de 23km de Dénivelé de 326m SANS une goutte de pluie.🤩 Et ce n’est pas une « fake news ». On a des témoins.

👍Merci l’équipe des « Hi-BOUE » et faites nous signe si vous comptez organiser une rando à la saison sèche. On reviendra.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Sortie hivernale forêt de Brotonne

5 VTTistes : Bruno, Jean Nicolas, Médéric, Eric M, et moi. Sans le webmaster grippé, ni Manon, notre jeune recrue, qui renonce sur le fil et donc sans JC son chauffeur de proximité, désigné volontaire (Merci quand même JC d’avoir fait l’effort du saut du lit à l’aube). Et où sont nos 30 autres VTTistes de la team BVA ????? Pourtant la veille, j’ai lu sur le what’sApp que tout le monde il est beau, et qu’on sortait les VTT et VAE du garage quoi qu’il en coute et bizounours et patin couffin ?

Bref ! Jean Nicolas et Bruno sont dans les starting blocs à 8h30. Oups !!!! le départ à l’horaire d’hiver c’est 8h45 les gars 😊. D’ailleurs, le temps d’hiver est bien au rdv lui. Le froid transforme la pluie fine en grésil, mais il n’est pas assez puissant pour geler toutes les traces qu’Éric nous a concoctées. On alterne les chemins forestiers, les singles, les traces discrètes dans les sous-bois, de beaux pétards où les ornières molles sont masquées par du feuillage. Un pilotage inspiré est indispensable pour espérer que nos chaussures restent bien calées sur les pédales. Certains y arriveront presque. Bravo les jeunes !!!. De superbes descentes sinueuses sont également au programme. Bruno les attaque sans les freins. La fracture du poignet ?? c’était avant ! Pour moi c’est un autre scenario ; Je finis en vol plané, le râtelier en avant dans l’une d’elles. Mes dents de lait résiduelles sont toujours bien accrochées. Ouf, c’est la seule chute de la sortie. On reste bien groupés, mais la cassette de Médéric claque et n’accroche plus les grands pignons. Branche ? Boue ? Cable ? Gel ? ça tient tant bien que mal jusqu’au bout. Tant mieux. Mais Eric, moins chanceux aujourd’hui, crève. Changement de chambre. La pompe électrique Made in China d’Eric est à la déchetterie. Ma cartouche de CO2 made in Taiwan ne fait que 50% du job. Cocorico Méderic sort sa pompe manuelle Made in France et on repart…. Jusqu’à la 2ème crevaison d’Eric. Il enrage ! on finira le parcours tous ensemble, après avoir croisé un cueilleur de champignon et une équipe de chasseurs bien sages et disciplinés.

On termine notre parcours que je pensais plutôt roulant et qui s’est avéré en fait bien vallonné. On n’est même pas mouillé. Merci Eric pour ce super parcours (30km/et 500D+ je pense : ma chute a arrêté mon enregistrement de trace ).

A dimanche prochain !!!!

Patrick

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

VTT dans le gard mai 2024

projet du 8 au 12 mai possible à Montpezat,  à voir suivant le nombre d’inscrits.

A réserver ferme pour la mi-janvier.

Voir le Power point ci-dessous

VTT DANS LE GARD – mai2024-version2

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire