Reconnaissance Bolbike 2024

11 au départ ce matin sous le soleil, que c’est agréable! On a même osé sortir le cuissard court!!!  Objectif de la sortie, reco de la Bolbike 2024, si possible le 30 km.

Si le terrain a un peu séché, il reste certains endroits inondés donc on a fait l’impasse sur le bas Ruel…  Pas mal de pétards au programme, du technique dans le bois du Vivier. Tonio, Sylvain et le webmaster en bonne forme , pas comme le malheureux Gérard qui va rentrer rapidement, trop mal au dos.

Patrick en VAE va bien nous retarder avec une grosse crevaison, pneu arrière déchiré sur 3 cm, pas de chute ni de casse pour les autres, ouf. Notons que la dernière montée a donné des sueurs froides en raison de nombreux pièges au ras d’une grosse ornière, peu ont tout passé  sur le vélo. Ah! photo originale à l’Abbaye pour la fête de la bière 😀

34 km pour 600 m de D+, rentrés à midi pile, impeccable.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

La Boue Roger, faut s’accrocher!

Personne du club ce matin au départ à 8h10 à part moi-même, Adélaïde et …. partiront  après 8h30 en VAE. 2 km de route et on s’enfonce dans les bois. La trace est bien balisée- parcours fourni la veille au cas où, on ne sait jamais- faisant la part belle aux singles et chemins plus larges, peu de difficulté à part un terrain un peu collant parfois, le ravito arrive vite au 15° km. Le 42 km rejoint Orival pour une longue ascension assez raide, single en dévers entre les arbres, le cardio et les jambes s’affolent mais ça passe, ça ne glisse pas. Plus haut, de bons passages boueux testent l’adhérence des crampon et l’étanchéité  des godasses (passage inondé sous un pont) puis encore beaucoup de singles montants et descendants, pleine balle, mais gare à ne pas quitter la trace, il faut être précis sur les freins pour garder sa trajectoire.

Vidéo des déjantés d’Areleaune:

Retour au ravito au 28° km  puis le retour se fait sur la boucle du 30. On croit qu’on va pouvoir se reposer? Que nenni! Ca commence par un single montant bien technique entre les arbres avec trous et racines, et la suite sera à l’identique jusqu’au 41° km! Beaucoup de passages montants  pas trop pentus mais la fatigue grandissant ils seront de plus en plus épuisants à grimper. Le pilotage sera aussi mis à l’épreuve par des épingles bien serrées, la plupart en côte évidemment, les VAE ne vont finalement pas beaucoup plus vite que les musculaires. Au 40° km, enfin du plat dans le bois pour rejoindre la route, 2 km en ligne droite mais boueux, dur pour le moral, surtout que les 42 km annoncés en font en réalité 44.5 😮  L’aire de lavage est la bienvenue car même si les pilotes sont assez propres, ce n’est pas le cas de nos montures.  C’est là seulement qu’Adélaïde et …  me rejoignent, preuve de la difficulté du parcours, il doit être 11h45 environ. Pas mécontents d’en avoir fini, les cuisses font mal et le cardio n’en peut plus!

Que dire? 900 m de D+ raides, chemins bien balisés même s’il fallait bien ouvrir les yeux par endroits, un beau parcours, seul le ravito m’a laissé sur ma fin, trop peu de variété à mon goût. Allez, à la prochaine!!!

Ah! oui… fini sans freins car plaquettes mortes à l’AV et glacées à l’arrière, pour pimenter un peu plus cette sortie 🙁

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

photos Vivier Bolbec 2

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Photos Vivier Bolbec 1

Photos prises par le club photo de Bolbec.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Bois du Vivier avec le club photo

2 photographes du club photo de BOLBEC  présents ce matin au départ pour un shooting dans le bois du vivier sur le thème « le sport en mouvement  » les 3 meilleures photos seront exposées en format A3 lors de la fête du sport au mois de juin puis lors d’une exposition au val au grès puisque c’est une année très ancrée sur le sport, jeux olympiques oblige.

Nous étions 10 habillés de notre plus belle tenue, mais chaudement couverts quand même, seule Manon représentait la gente féminine, et leur fait honneur je dois dire!

Premier shooting tout en haut du bois avec la montée racineuse puis la descente pentue et belle bosse en bas du chemin, Patrice en a cassé sa selle et a failli finir diminué de l’entrejambe 😮

Grand tour sur les hauteurs près d’Orile et on retrouve les photographes pour un passage moussu et pentu (voir photos) où le webmaster va finir à terre pendant le repérage du spot.  Notons que Manon a osé passer même les pires cassures, JC même pas peur, c’ est vrai que c’était impressionnant, mais une fois dans la pente ça passait bien, la preuve personne n’est tombé.

On fait un dernier tour de 11h à 11h30 et retour aux voitures, à peine sales!  J’enverrai le lien des photos réalisées par le club photo dans les prochains jours, en attendant voici celles prises par Médéric et moi-même.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Lillebonne, Philippe Demongeot, sortie tombée à l’eau

5 présents du club ce dimanche matin, avec une pluie en continu de 8 h à 11h,  les vélos comme les bonshommes sont passés sous le jet d’eau à l’arrivée 😮

JC est ravi d’avoir gagné un… pèse-personne 😀

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Le Trait, rando club

VTT’ISSIMO
8 au départ de la rando du jour, le rendez vous était donné au parking de la poste, Lolo présent se propose de nous mener. 500m de bitume où l’on croise un groupe de vététistes qui nous donne rdv pour la randonnée des abbayes le 14 avril, c’était programmé de toute façon (on y sera) puis on monte directement en forêt pour ne plus jamais la quitter, par un sentier bien pentu. Un chevreuil nous y accueille, un peu perturbée, la bête, par des tirs de fusils au loin. Le rythme est soutenu malgré le dénivelé du départ, le terrain n’est pas collant et le rendement s’en ressent, 9°C c’est aussi une température qui permet de ne pas rouler emmitouflé. Je ne saurai vous énumérer les sentiers mais je peux vous assurer que c’était un régal, on a même fait une pause ravitaillement un peu spéciale où le barbecue nous attendait, on pensait voir Le président avec les saucisses mais non, certains teufeurs peu scrupuleux n’hésitent pas a tout abandonner sur place, mieux vaut en rire mais ce n’est vraiment pas citoyen comme façon de faire 🤨.
Pas de problèmes mécaniques, juste une petite chute anecdotique pour Manon qui continue sa progression physique et technique. Environ 33kms et 550m de D+ ont ravi tout le groupe, du pur VTT comme on l’aime.

Sylvain

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

rando club Le Havre

« Froid , terrain un peu boueux et 2 gros « crachins» pour les 9 courageux au départ du parking du cimetière de Rouelles: Jean Claude, Médéric , Jean Nicolas, Bruno, Patrick, Stéphane(s) M et Vig. et un nouveau de la région Havraise en VAE.

C’est Stéphane V. qui emmène le groupe vers le centre SPA puis le tour du parc de Rouelles au niveau de l’Arboretum, on redescend par le chemin qui redonne sur le rond point du cinéma de Montivilliers…. On prend le chemin derrière Desjardins , la piste cyclable pour aller vers les chemins des lacs de Montivilliers .. A l’entrée de Rolleville on monte le chemin juste en face du garage de voitures anciennes … Arrivés sur les hauteurs Fontenay , malgré la boue ayant bien roulée on a assez de temps pour faire la boucle déchetterie Octeville, puis un bout des bois des marettes, rejoindre la piste cyclable jusqu’au bois de Bléville… On repart par un petit coup de lisière sud de la foret de Montgeon, un des dernier dénivelé important avant de finir la lisière jusqu’au qu’au golf et par la route d’arriver au parking. Pas de casses ni de crevaisons mais les « enchaînements » ont bien souffert…presque 40kms pour à peine 600m de dénivelé…

Médéric, malade cette semaine, a un peu souffert de ce terrain exigeant, la boue n’aide pas, avec une manivelle qui se desserre, encore moins. Jean-Nic, de retour de Martinique, n’a pas eu trop de mal à rouler mais nettement plus avec la météo pourrie du jour, pourtant annoncée sans pluie 🙄  Heureusement la fin sur chemin boisé roulant -avec un peu de soleil- nous a redonné le sourire. Merci Stéphane V de nous avoir guidés sans erreur. Pas trop de bois mais avec tous les arbres tombés cet hiver, difficile de prendre les chemins habituels. Place au nettoyage maintenant, il y en a bien besoin!

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Conteville: beau et costaud!

La jouissance est -elle dans  la souffrance? Vous avez 2 heures…

Car oui, on peut l’avouer, le parcours du jour était bien fatigant mais malgré tout bien plaisant. Au vu et au su des conditions météo annoncées dimanche, la sortie a été décalée au samedi et visiblement l’idée a été approuvée puisque nous étions 12 au départ malgré la petite bruine au réveil. Anita et Manon, infatigables, sont présentes et c’est Eric qui nous emmène. Petite photo au départ et hop, nous voilà partis par monts et par veaux – par vaux pardon avec forcément une bonne montée goudronnée… était-elle indispensable? car la température clémente ne nécessite pas vraiment de se mettre dans le rouge.

Les chemins sont collants pour la plupart, avec des montées bien senties , propices à de belles cascades mais épuisant pour les jambes, le cardio et même le cerveau de certain Patrick qui ripe de la roue droite 🤭 et menacent de mettre à terre plusieurs d’entre nous. Même les chemins plats sont fatigants, heureusement que les paysages bucoliques et moultes péripéties nous donnent le sourire. Les premières primevères sortent de terre – tout comme les silex semblent jaillir de la boue- et les mimosas sont en fleurs, superbe.

Une chute spectaculaire pour JC qui disparait en contrebas d’un chemin montant, sur le dos et le vélo encore clipsé, retenu seulement par des ronces (pas de bobo) donne le ton! Plus loin c’est Sylvain qui crève,  une chute pour Patrick, une autre pour « le Corse » avec les jambes bien égratignées.  Beaucoup de côtes et quelques descentes un peu délicates à négocier, et un passage à gué assez profond que tout le monde a passé, même les élec.  Vers Fatouville Grestain, long passage en sous-bois encombré d’arbres à tire larigot, façon Tancarville puis on finit avec la longue et épuisante côte de la Pommeraye avec son magnifique manoir en bas.  Yoann en pleine forme caracole en tête, Médéric est plus à la peine alors que Bruno a retrouvé ses jambes.  Derniers km plats avec pas mal de flaques d’eau coté ball-trap et dernier petit bout de route, il est midi, parfait!

Merci Eric pour la trace, Médéric et le webmaster pour les photos, et on l’espère à bientôt. Reste maintenant à décrotter les bestiaux 😒

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Abbaye de Gruchet

33km et 508mD+ pour la team BVA au départ de l’abbaye de Gruchet. Eric M, Philippe le Corse, Bruno, Fabien et son nouveau SR carbone Stevens, Sylvain, Méderic, Tonio & Manon assidus, Arnaud le retour en VAE et moi, ça fait 10 et c’est pas mal pour une sortie hivernale !

Sylvain et Mederic arrivés sur leur VTT sont déjà chauds et s’élancent en tête sur une boucle dans l’abbaye vers le hibou, avant un plongeon freins et fesses serrés en direction du ruisseau. Cerveaux débranchés, ça passe pour tout le monde. Puis, en direction du val horrible Fabien godille dans une étroite montée des marches, et perd l’équilibre. Les poursuivants jouent des coudes et passent l’obstacle fièrement. Encore quelques sorties avec nous et tu y arriveras Fabien !

La remontée du val horrible se négocie silex après silex, ornière après ornière, mètre après mètre et finit par étirer la colonne. Tonio caracole en tête. Enfin, on se regroupe et on peut souffler un peu sur le plateau Cauchois, avant de plonger vers le Puits Maillé. Fais gaffe Bruno ! Faut ouvrir l’œil et le bon dans cette descente-là : y des barrières en travers à l’arrivée ! Dans la remontée vers la Frenaye il faut éviter les flaques de boues, dompter les champs de silex, négocier les canyons. Puis on enchaine sur des chemins en lisière de bois, boueux, glissants, collants, ça dérape et ça mets les pieds dedans « splash ». C’est plat, mais c’est bien technique ce type de terrain.

On enchaîne avec le single en dévers sur les hauteurs du bois du parc. Un classique bien sympa, mais dommage qu’il reste encore des arbustes en travers. Un petit tour dans la vallée du Telhuet à Gravenchon avant la remontée dans le single ouest du bois du Parc ou chacun s’applique à négocier dans la trace sinueuse, les racines, les bosses, et les passages étroits . Manon maitrise de mieux en mieux. Bientôt on ne pourra plus la suivre notre cadette !!! On finit par la descente du Val Marie qui ne pardonne aucune faiblesse de pilotage, et nous voila de retour à Lillebonne pour un retour par le veloroute à l’Abbaye.

Belle sortie menée par Médéric qui nous a cuisiné un parcours varié, à 99% sur les pédales  !

Patrick

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire