Weekend VTT Vexin, partie 2

La canicule annoncée est bien là et  les organismes ont déjà bien souffert le matin avec les nombreuses côtes accueillantes, l’heure est à l’expectative: qui osera affronter les 51 km à venir? Sur les 12 présents, on peut déjà enlever Fredo blessé, notre jeune marié ( Stéphane V) qui s’est fait lâcher par sa m….onture et Prosper qui digère.. L’autre Stéphane -webmaster-dort du sommeil du juste à table,  se réveillera-t-il à temps? suspense…

Eh bien oui, nous serons sept, 7 comme les 7 mercenaires, les 7 nains, les 7 péchés capitaux, les 7 merveilles du mondes, les 7 doigts de la main -et j’en passe- à nous élancer dans l’azur surchauffé … Sylvain, Gégé , Sébastien, Jean-François, le webmaster, Delphine et Eric , les vrais, les tatoués , même pas peur!

Le parcours est un peu modifié et ce n’en sera pas plus mal car le GR emprunté au début se révèle ombrageux et surtout sans herbes folles pour agresser nos jolies peaux délicatement hâlées. Les petites côtes sont vites avalées avant de  descendre en bord de Seine pour enchainer 10 km à vive allure, la chaleur ne semble pas entailler nos muscles d’acier. Le 2 ° ravitaillement est très bienvenue car ces 10 km de sprint sur le plat ont mis à mal les poignets et avant-bras de certains, sans parler des derrières qui commencent à protester vigoureusement contre ces viles tortures qu’ils endurent depuis 7 heures. Une gourde oubliée pour Seb (vite reprise) et ça repart mais la chaleur a raison de la bonne volonté du webmaster qui commence à avoir un coup de chaud.

Arrêt à l’ombre puis arrosage en règle de la tête, on regrette de n’avoir pas fait trempette dans l’un des nombreux étangs rencontrés. Cette pause nous sera salutaire jusqu’à l’arrivée à un robinet miraculeux et, tel un troupeau d’éléphants sortant du désert du Kalahari, nous nous précipitons sur cette eau bénie des dieux et nous en aspergeons joyeusement, on revit!!!

Les derniers kilomètres sont un peu moins pénibles après ça mais on voit bien certains (Eric, le webmaster et surtout Sylvain) peiner alors que Sébastien s’acharne à en remettre une couche à chaque montée, énervant!

19h, enfin la délivrance: 51 km pour 500 m de D+ on l’a fait! 2 bières, une douche  et re-bières et ça va mieux, Sylvain qui a souffert en silence profite de ce moment pour une bonne sieste au frais , on le retrouvera au repas. Bravo à Delphine l’increvable, Jean-François qui veillait sur le groupe en fin de peloton et Gégé qui a su nous encourager quand il le fallait.

Tiendra-t-on le coup pour la 3ème étape dimanche matin? Mystère.

A propos webmaster

le club VTT de Bolbec existe depuis 1994. Il compte en 2012 plus de 50 membres. Pour plus d'information, vous pouvez contatcter notre président Yves Lefrançois ici: yl76vtt&orange.fr (remplacer & par @)
Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.