Villainville: Physique!

Les photos

Beaucoup de monde ce matin encore puisque nous étions plus de 15! Les pluies de la veille et le fort vent ne nous ont pas découragé, il y avait même une nouvelle fille: Adélaïde. A noter que les nouveaux membres sont assidus puisque présents quasi à chaque rando depuis décembre, bien! Stéphane Vig. était là aussi, lui qui n’avait jamais roulé du coté d’Etretat, il n’a pas été déçu!

Descente amusante pour rejoindre le bois de Beaurepaire, plutôt propre ma foi, puis on remonte au Tilleul par la côte aux chênes. Un peu de route avec le vent de face, dur dur, direction le phare et on descend « drè dans l’pentu » sur un chemin herbu sans difficulté, tout le monde a le sourire! Ça se corse ensuite puisqu’il faut remonter en face, au golf… Les plus en forme prendront à gauche côté mer, les autres à droite par le bois, cela demande pas mal d’énergie mais tout le monde se rejoint. Là-haut, il y a un vent à décorner les boeufs-ou à arracher les oreilles des lapins- et il faut attendre Cyrille qui a un petit souci mécanique avec son CRL, brrrr!

Vallée des Pisseuses où Sylvain va faire un beau roulé boulé (son antédiluvien Décathlon de 1995 n’a pas de disque derrière) puis finira à pieds comme d’autres que je ne citerai pas, puis on continue en bord de falaises poussé par le vent. Vu les bourrasques, le webmaster (guide du jour) improvise pour éviter les falaises, trop dangereux. On remonte au Tilleul derrière le golf, Jean-Nic. fait une belle chute sur la racine!

Descente inédite et pentue du Vauchel  puis enfin du plat pour rejoindre le bois des Loges. Chacun se donne à son rythme -Fabrice Pez. à fond devant alors qu’Eric se montre très en jambes. Après 4 km à bonne allure, il faut monter le Mont Roty, Yves en tête. Pas de chance, sa roue avant dérape, il chute et se fait bien mal aux côtes. Il finira quand même avec nous, chapeau! On rejoint le bois des Loges par la descente très sympa, « la cavée des héraults » mais gaffe à bien maîtriser sa roue avant sur ce terrain bien humide!

On retraverse tout le bois à fond de train (Delphine nous traite de tarés!) mais il faut remonter à Cuverville, et il est presque midi. Les plus sportifs montent par le chemin « herboueux » aux poires, les autres entreprennent l’ascension redoutée de « la Livre de Beurre » , avec le vent en prime, on y laisse des plumes. Delphine est impressionnante de facilité et Adélaïde n’est pas loin derrière, Jeanne suit un peu plus loin avec toujours sa bonne humeur communicative. Stéphane V. s’économise (à moins qu’il n’en puisse plus?) mais arrive en haut sur le vélo. Plus que 2 « petites » montées herbues toujours avec ce vent et enfin la délivrance!

12h10, 37 km et 780 m de D+,  belle sortie fatigante! Une pensée pour Yves qui doit pour le moment marcher avec des béquilles 🙁

A propos webmaster

le club VTT de Bolbec existe depuis 1994. Il compte en 2012 plus de 50 membres. Pour plus d'information, vous pouvez contatcter notre président Yves Lefrançois ici: yl76vtt&orange.fr (remplacer & par @)
Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *