le Trait: le pied!

Soleil et fraîcheur sont au rdv ce matin à l’heure ou nous nous rassemblons , avant même le départ, Éric regonfle son pneu, un mauvais présage pour la suite.
Départ et 700m après Éric traîne en queue de file, un premier arrêt regonflage ne sera pas son sauveur; on monte dans la forêt et ses jambes brûlent , roulé à plat c’est pas très confortable, un arrêt s’impose pour mettre une chambre.
Laurent nous emmène et une petite lumière illumine ses yeux, il sait que son parcours est à la hauteur de notre demande, on se met à la tâche, montées et descentes sur un terrain assez roulant et sec mais nous voilà à nouveau à l’arrêt pour une crevaison de J.Nic (petite séance photos et bavardages, recherche de champignons pour J.C). On repart pour du single à tout va, on se demande ou il nous trouve tout ça. 3 nouveaux sont de la route 🙂 Guillaume est un peu juste mais s’accroche et y prend plaisir et l’on aime voir des gens nous rejoindre avec cette envie mais alors qu’un raidar se dresse devant nous, c’est là qu’il décide de casser sa chaîne, nouvelle pause forcée et cela nous laisse le temps de défier la gravité qui nous retient vers le bas… Laurent Vincent et Sylvain y parviendrons, on repart sur des singles tortueux (comme les chênes : il fallait être présent pour avoir le cour « nature » du jour ) c’est un régal de pilotage et l’on y trouve un enduriste (à vtt, je précise ) Laurent l’interroge sur un chemin sur lequel il est déjà passé, celui-ci se propose de nous y emmener 👍et là encore un régal, tout en profil descendant en plus : le top mais alors qu’un petit casse nous oblige un passage au ralenti, le président perd l’équilibre et d’un roulé boulet se retrouve 3 m plus bas, éclats de rire pour moi mais inquiétude tout de même en le voyant si loin du tracé. Plus de peurs que de mals et on repart pour une dernière descente technique (hum! On adore ) dernier défi : descendre un talus plutôt docile finalement et seulement 1 km de bitume pour retourner aux voitures.
Petit parcours (- de 30 km) mais quel bonheur. Merci Laurent
P.S un trou de bombe a eu (presque) raison de notre bravoure : un départ arrêté avec une base verticale de 2 bons mètres n’était pas très engageante, heureusement pour notre fierté une alternative assez hard aussi était réalisable.

À propos de webmaster

le club VTT de Bolbec existe depuis 1994. Il compte en 2012 plus de 50 membres. Pour plus d'information, vous pouvez contatcter notre président Yves Lefrançois ici: yl76vtt&orange.fr (remplacer & par @)
Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *